Catégorie : Coaching / RH

Tous les éléments de la rubrique Coaching / RH :

Comment vaincre LES procrastination s

Je vois régulièrement des articles qui donnent des trucs et astuces pour vaincre la procrastination. Le problème est que la procrastination n'a pas une cause unique et les trucs et astuces que je peux lire ne fonctionnent du coup que rarement. Avant de choisir sa stratégie de résolution, il est important de comprendre l'origine de son comportement. Essayons de voir quelles peuvent être les causes des procrastinations et comment y remédier.

Les mécanismes du stress professionnel en entreprise

Je vois encore passer ici ou là des articles vendant un "bon stress" et un "mauvais stress" ceci à mon sens perpétuent des informations erronées qui sont en plus nuisibles pour le développement de nos entreprises à l'heure ou l'on parle de QVT et de RPS. Je vous propose un petit voyage à l'ère des neurosciences cognitives pour reconsidérer le stress professionnel et le prendre pour ce qu'il est vraiment.

François Delivre à Toulouse : Soirée sur le génie humain

Jeudi 19 mai s’est déroulé dans le cadre de la Coaching Week organisée par ICF une soirée consacrée au génie humain avec en invité spécial François Delivré. A cette occasion une centaine de personnes se sont regroupées dans les locaux d’Airbusiness Academy à Toulouse/Blagnac pour participer à des ateliers et à la conférence. Retour sur l’évènement et définition du génie humain

Test de l’intelligence émotionnelle

Le Test d’évaluation personnelle de l’intelligence émotionnelle (Assessing Emotions Scale), publié par le psychologue australien Nicolas S. Schutte en 1998 (1), évalue l’intelligence émotionnelle telle que définie par Peter Salovey et John Mayer (1997).  Ils définissent l’intelligence émotionnelle de la manière suivante : « l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres ». Cette définition sous entend la mobilisation de plusieurs capacités pour tirer le meilleur parti de ses émotions et Nicolas S Schutte en distingue

Test Burnout, CBI (Copenhagen Burnout Inventory)

Le Copenhagen Burnout Inventory  a été développé suite à un certain nombre de limites rencontrés avec le MBI (Maslach Burnout Inventory), les auteurs, Kristensen & al. (2005), souhaitent pouvoir évaluer la composante centrale du burnout, c’est à dire la le sentiment de fatigue et d’épuisement et les facteurs auxquels les individus attribuent cet épuisement au travers de trois dimensions.

Syndrome de l’imposteur en entreprise, interview de Kevin Chassangre psychologue

Kévin Chassangre est psychologue, doctorant en psychopathologie à l’université de Toulouse et co-auteur avec Stacey Callahandu du livre « Traiter la dépréciation de soi : Le syndrome de l’imposteur », il nous parle du syndrome de l’imposteur en entreprise et nous allons voir avec lui, comment le repérer, quelles en sont les origines et comment s’en prémunir.

Test Anxiété Dépression : HAD (Hospital Anxiety and Depression Scale)

Développée par Zigmond and Snaith (1983), l’échelle HAD, Hospital anxiety and depression scale,  permet de dépister des salariés en souffrance et donc la mise en  place une prise en charge précoce. A l’échelon collectif, le niveau moyen du HAD pour une entreprise est un indicateur pertinent. Elle permet d’identifier l’existence d’une symptomatologie et d’en évaluer la sévérité. Les test HAD est un outil couramment utilisé dans les politiques de prévention des risques psychosociaux (RPS) ou dans le cadre de mise en place  de politique de qualité de vie au travail (QVT).

Échelle d’évaluation du stress de Karasek

Le modèle de Karasek s’intéresse à la mesure du stress au travail. Il a été conçu par le sociologue et psychologue américain Robert Karasek en 1979. Il évalue l’intensité de la demande psychologique à laquelle est soumis un salarié, la latitude décisionnelle qui lui est accordée et le soutien social qu’il reçoit. Il comporte 26 questions : neuf pour la demande psychologique, neuf pour la latitude décisionnelle, huit pour le soutien social. Le modèle de Karasek est un outil couramment utilisé dans les politiques de prévention des risques psychosociaux (RPS) ou dans le cadre de mise en place  de politique

Stress, burnout où en êtes vous ?

Qu’est-ce que le burnout Le syndrome de Burnout appelé encore syndrome d’épuisement professionnel (SEP) est un terme générique qui désigné un état de fatigue émotionnel, mental et physique qui se caractérise par un manque de performance et de motivation après une longue période de surmenage ou de stress accumulé. Il peut avoir des effets très néfastes sur la santé et évoluer en dépression profonde et même mener au suicide. Le Bureau international du travail rappelle dans une étude que dans le monde 2,2 millions de travailleurs meurent chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident

Adaptation des entreprises aux réseaux sociaux ?

On peut lire, dans de nombreux articles la tentation de se servir de l’audience des salariés sur les réseaux sociaux comme nouvel indicateur de la performance en entreprise afin de pouvoir repenser la carte des responsabilités. Ces articles révèlent, à mon sens, bien les peurs des entreprises devant la nécessité de s’adapter aux changements qui les attendent. Pourtant même dans l’urgence, il ne faut pas faire n’importe quoi.

Que peuvent apporter les neurosciences à l’entreprise ?

Le constat : complexité, incertitude et neurosciences L’univers économique du 21ième siècle connait de profondes mutations, qui se manifestent par une contraction du temps et une accélération du changement. Ceci se traduit par des difficultés grandissantes d’adaptations de la part des tous les rouages de la société. Les vagues de changements auxquels les entreprises ont à faire face ne s’enchainent plus seulement mais se chevauchent. Non seulement l’entreprise doit s’adapter à de fréquentes ruptures technologiques mais doit aussi apprendre à en gérer plusieurs en parallèle. De plus, nous assistons aussi à une augmentation de la complexité des problématiques à gérer

Faut il souffrir pour changer ?

Le débat ne date pas d’hier. Peut on appréhender le changement sans difficultés ? Changer impose de revoir nos modes de penser et ce n’est pas souvent si simple. La prise de conscience, à elle seule de la nécessité d’un changement, n’est pas toujours agréable. Si l’on en croit les dernières découvertes en matière de neurosciences, changer serait toujours plus difficile à faire que de rester avec nos certitudes et nos habitudes. Toujours, vraiment ?