Nouveaux enjeux pour les RH

Les nouveaux enjeux des fonctions RH en entreprise

L’accélération des changements de notre société en général et dans nos entreprises en particulier nourrit de nouveaux enjeux pour les RH.
Elles ont à faire face à des contraintes réglementaires toujours plus nombreuses et une population toujours plus variée avec des exigences différentes et parfois opposées.

Comme relaté dans un certain nombre d’articles sur le net, l’intégration dans le système de l’entreprise de la génération Y et de la génération Z constitue par exemple un casse-tête pour beaucoup d’entre eux.

Lire : « Les DRH d’aujourd’hui ne sont pas prêts pour les défis de demain! » – Entretien avec Laurent Choain

Les comportements décrits dans l’article  témoignent d’une méfiance générale envers « les systèmes » non démocratiques et la démocratie de masse qui gomme les besoins individuels. En ce sens, l’entreprise, avec son système hiérarchique fait partie du lot ou est perçue comme telle.

Pourtant cette population constitue le vivier des emplois d’aujourd’hui et de demain et est aussi la représentante des consommateurs actuels et futurs.

Sachant que :

  • Le management par le stress couterait en moyenne 10% du PIB.
  • La réponse par l’individualisation du management conduit à une augmentation significative des coûts de production.
  • L’adaptation aux changements incessants amène instabilité, coût caché et perte de repère qui nuisent profondément à la rentabilité et la pérennité des entreprises.

On peut avoir l’impression d’être arrivé dans une  impasse.
Pourtant il n’y a pas de raison d’être défaitiste, si les approches systémiques permettent déjà de gérer la complexité, il reste à faire évoluer les mentalités sur la notion de changement.
C’est là que les neurosciences peuvent être d’une aide précieuse. En nous éclairant toujours plus sur le fonctionnement de notre cerveau, elles permettent d’en exploiter mieux la souplesse.

Car nous sommes équipés pour gérer le changement, même si nous avons perdu le mode d’emploi. Si nous buttons régulièrement sur des problématiques c’est parce que nous échouons à recruter notre cerveau préfrontale (dernier né dans le stade de l’évolution humaine).

Celui-ci dispose pourtant de qualité indéniable, nuanciation, souplesse, adaptabilité, empathie, curiosité, analyse, extrapolation, créativité …la bonne nouvelle c’est que cela s’apprend. Grâce à des exercices pratiques on peut favoriser cette « préfrontalité » jusqu’à ce qu’elle devienne un automatisme.

De même les neurosciences cognitives nous fournissent des informations pertinentes sur la façon dont fonctionne notre motivation. Imaginons un seul instant que nous puissions être pleinement mobilisé et motivé et ce durablement, indépendamment de nos du succès ou de nos échecs. C’est pourtant ce que nous promettent les récentes découvertes des neuroscientifiques effectuées notamment grâce aux immenses possibilités qu’offre l’IRM.  Des outils pratiques d’analyse de personnalité permettent de porter à notre connaissance nos modes de motivations, leurs forces et leurs faiblesses et d’agir sur eux.

Enfin, nos interactions sociales sont décodées au travers de l’analyse de notre positionnement grégaire et de la gestion relationnelle du stress, ce qui nous permet de mieux nous positionner au sein du groupe et de mieux interagir avec les autres quelques soit leur états.

Bien sûr certaines personnes développent naturellement de l’aisance dans tel ou tel de ces compétence. Ce que nous apportent les neurosciences sont des méthodes simples et pratiques pour développer et assoir ces compétences chez chacun d’entre nous. Ces techniques vont au-delà des pansements thérapeutiques en ce sens où elles contribuent à un changement de culture individuelle et collective qui permettent à l’entreprise agile ou libérée (ou la neuro-entreprise devrait-on dire) de relever les challenges imposés par l’accélération du rythme et de la complexité de nos modes de vie et de la société du 21ième siècle.

Pour plus d’information lire notre article sur les Echos  Entreprises libérées, agiles et génération Y et Z .

Vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter : Contactez-nous 

Partager ceci :

Laissez une réponse

douze + neuf =