Test du syndrome de l’imposture [syndrome de l’imposteur]

syndrome de l'imposture

Le terme syndrome de l’imposteur a été inventé par les psychologues Pauline Rose Clance et Suzanne.A. Imes en 1978 .
Appelé aussi syndrome de l’autodidacte, syndrome de l’imposture, sentiment d imposture ou complexe d’imposture, il exprime une forme de doute permanent qui consiste à ne pas se sentir légitime dans son statut actuel et à avoir des difficultés à s’approprier ses succès.

Le syndrome de l’imposture, qui est concerné ?

60 à 70 % personnes en sont victimes et douteraient, à un moment ou à un autre, de leur carrière, de la réalité ou de la légitimité de leurs succès. Pour autant, certaines personnes vivent ce complexe de manière plus prégnante que d’autres et ces pensées négatives peuvent finir par devenir invalidantes. On estime que ce complexe, serait lié à la peur de réussir et empêcherait les personnes qui en sont victimes de développer pleinement leur potentiel.

Les manifestations du syndrome de l’imposture sont nombreuses et suivent un processus complexe en forme de cercle vicieux où la personne concernée à le sentiment ne pas être à la hauteur dans son statut actuel et vit un vécu de peur d’être démasqué à un moment ou à un autre.

Pour autant, il ne s’agit pas d’une fatalité. L’on peut grandement améliorer son vécu et ses ressentis mais un travail sur soi est nécessaire. Ce complexe se construit souvent dans l’enfance à tel point que l’on a souvent l’impression d’avoir toujours était comme cela. Il peut se renforcer tout au long de la vie car il est basé sur de mauvais réflexes qui ne font qu’entretenir ou développer le phénomène. Il peut arriver un moment où le vécu de ces ressentis devienne handicapant pour le développement et la réalisation de soi. 

Le test qui suit évalue différents schémas typiques du ressenti du complexe de l’imposture. Répondez le plus spontanément possible pour avoir une meilleure vision de votre propre vécu vis à vis de ce syndrome. L’interprétation de ce test dépend aussi du contexte dans lequel vous vivez et est influencé par votre situation passée mais aussi présente. Il peut être intéressant pour vous de le refaire périodiquement pour en déduire une tendance sur le long terme.

Test syndrome de l’imposture

Lancer le test

 

Vous souhaitez en savoir après avoir passer le test, nous vous rappellerons d’aller consulter notre article sur le sujet :

Syndrome de l’imposteur en entreprise, interview de Kevin Chassangre psychologue.

Cet article vous a plu, partagez le !
  •  
    212
    Partages
  • 143
  •  
  • 62
  • 7
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

2 + quatre =