Échelle d’évaluation du stress de Karasek

Karasek test

Le modèle de Karasek s’intéresse à la mesure du stress au travail. Il a été conçu par le sociologue et psychologue américain Robert Karasek en 1979. Il évalue l’intensité de la demande psychologique à laquelle est soumis un salarié, la latitude décisionnelle qui lui est accordée et le soutien social qu’il reçoit. Il comporte 26 questions : neuf pour la demande psychologique, neuf pour la latitude décisionnelle, huit pour le soutien social.

Le modèle de Karasek est un outil couramment utilisé dans les politiques de prévention des risques psychosociaux (RPS) ou dans le cadre de mise en place  de politique de qualité de vie au travail (QVT).

Une étude a évalué les qualités psychométriques de cette version française du questionnaire de Karasek et l’a validée d’un point de vue statistique. L’enquête SUMER permet donc de disposer d’une base de données pertinentes sur les facteurs psychosociaux en France, permettant des comparaisons y compris au niveau international. Une étude statistique transversale comme SUMER ne peut pas répondre à la question de savoir si des « difficultés psychologiques » altéreraient la perception de certains salariés sur leurs charges psychologiques et sur leurs marges de manœuvre au travail.
Par contre, des études longitudinales apportent des réponses à cette question. Si on entend par « difficultés psychologiques » des traits de personnalité, des études épidémiologiques ont montré qu’en prenant en compte des facteurs relatifs à la personnalité, les associations entre facteurs psychosociaux au travail et les indicateurs de santé étaient inchangés.
Des études prospectives ont montré des effets prédictifs des facteurs psycho-sociaux au travail sur le développement d’une symptomatologie anxio-dépressive chez les salariés qui y sont exposé.

La modèle de Karasek permet aujourd’hui d’avoir de larges connaissances sur leurs effets étiologiques sur la santé, notamment sur la santé cardiovasculaire et mentale En résumé il a été montré des augmentations de risque de maladies cardiovasculaires et mentales induites par l’exposition aux différentes dimensions du modèle de Karasek .

L’exposition au job strain augmenterait le risque de pathologies cardiovasculaires et de troubles de la santé mentale d’environ 40 % et 80 % respectivement.

Des liens on été établie entre les dimension du modèle de Karasek et risque de maladies cardiovasculaires tels que : l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le surpoids et le tabagisme.

Des associations entre les dimensions du modèle de Karasek et d’autres aspects de santé tel que les troubles mentaux ont également été observées ainsi que des indicateurs de santé générale, l’absentéisme pour raison de santé , la qualité de vie  Des liens existent également avec d’autres problèmes de santé spécifiques tels les pathologies musculosquelettiques , le diabète de type 2 , les troubles du sommeil , ou la prise/perte de poids . 

Échelle de Karasek du stress au travail

Lancer le test

 

 

Partager ceci :